A quoi sert vraiment un traitement antireflets ?

A quoi sert vraiment un traitement antireflets ?

A quoi sert vraiment un traitement antireflets ?

Un rayon de lumière qui arrive sur une surface optique non traitée perd environ 10% de sa transmission lumineuse qui se manifeste par des reflets parasite inesthétiques et éblouissants.

Un traitement antireflets est constitué d’un empilement de couches très fines de sels minéraux déposées sous vide en milieu propre, de manière à provoquer une interférence annulant les reflets afin d’augmenter la transmission lumineuse.

La réfraction l’emporte ainsi sur la réflexion.

Au delà de cet exposé technique, les bénéfices perceptibles par le porteur sont :

1) Des verres tellement transparents qu’ils sont virtuellement invisibles, soit un résultat cosmétique magnifique.

2) Vos yeux sont plus visibles et vous voyez également beaucoup mieux car cela fonctionne dans les deux puisque les deux faces du verre sont traitées.

3) Au delà de l’aspect esthétique, le traitement antireflets favorise le confort, le champ visuel, avec une définition d’image améliorée.

Les situations dans lesquelles ces avantages sont perceptibles sont nombreuses.

Travail sur écran, conduite nocturne, éclairage artificiel, etc.

L’inconvénient connu il y a quelques années, du fait que les souillures telles que marques de doigt, maquillage, transpiration étaient plus visibles, appartiennent désormais au passé grâce aux traitements hydrophobe, oléophobe, type Téflon® déposés en après final par dessus le traitement antireflets qui lui confèrent une fonction antisalissure.

Les pollutions n’ont pas disparues, le verre n’est pas insalissable ou autonettoyant, mais il se salit moins facilement parce que les impuretés adhèrent moins facilement sur le verre et il se nettoie plus facilement lorsqu’il est sal.

Vous ne bénéficiez que des avantages du traitement antireflets, sans les inconvénients d’une autre époque.

Vous intégrez la toilette de vos lunettes à votre hygiène quotidienne en les passant sous l’eau tiède, ce qui évite le risque de rayures si des poussières dures se trouvent sur les verres.

Un goutte de produit à vaisselle non abrasif étalée avec les doigts sur chaque que verre et la monture permet un nettoyage / dégraissage optimal. Après rinçage, vous essuyez vos lunettes avec un essuie verres microfibre (plus efficace qu’un mouchoir en papier et plus doux que du papier ménage à proscrire) et vos lunettes sont impeccablement propres sans prendre de risque de les rayer.

Tous les traitement antireflets ne se valent pas.

Certains manquent de discrétion et donnent l’impression qu’une couche de peinture bleue ou verte a été déposée sur vos verres.

D’autres sont trop fragiles et présentent une apparence de peau d’orange en seulement quelques mois.

Ces défaut produits peuvent être cumulés à des défauts matière lorsque les verres jaunissent.

Nous ne rencontrons aucun de ces inconvénients avec nos approvisionnements auprès de la société Rodenstock basée à Munich, N° 1 en Allemagne, N° 3 en Europe.

A très vite pour une démonstration et d’autres conseils.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.