Des remises alléchantes, souvent trompeuses

Des remises alléchantes, souvent trompeuses

Des remises alléchantes, souvent trompeuses

La presse professionnelle nous informe aujourd'hui que l’enseigne nationale Optical Center, connue pour ses campagnes publicitaires, vient d’être condamnée à cesser ses pratiques commerciales illicites par la Cour d’Appel de Paris sur assignation, non pas d’un concurrent, mais du directeur départemental de la protection des populations de Paris (DDPP).

Nous cherchons toutes et tous dans la conjoncture que nous traversons à tirer le meilleur profit de nos ressources au moment d’une dépense. Cela est bien normal.

Cependant pour vous protéger, vous devez vous rappeler que la philanthropie n’existe pas dans le commerce.

Face à des offres incrédibles, telle que par exemple la rengaine des lunettes à 1 euro, dites-vous que le praticien qui vous la propose ne la paie pas de sa poche.

Pour en avoir confirmation, demandez au vendeur qui exprime cette offre de vous livrer une 1ère paire de lunettes à 1 euro.

C’est excellent pour l’ambiance du magasin concerné, parce que le coût réel de ce vrai faux cadeau est évidemment intégré à la facture du premier équipement.

Si 84 centimes hors taxes, majorés de 20% de TVA pour totaliser 1€ TTC, permettaient de confectionner un instrument ophtalmique de précision réalisé sur mesure personne par personne, en permettant à votre praticien de faire un bénéfice pour que son exploitation puisse continuer à vivre, cela se saurait.

S’agissant d’Optical Center, proposer 40% de remise presque toute l’année sur n’importe quelle monture est une promesse alléchante.

Cette offre oublie le fait qu’il n’y a pas de prix de référence, permettant de donner une signification à la promesse des 40% de remise.

40% par rapport à quoi ?

Remise ou prestidigitation… ?

Alors oui, vive la concurrence, mais une concurrence sincère et loyale pour le bien de votre santé visuelle.

A très vite.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.